Pages

jeudi 29 janvier 2015

Moutonnage and Co!


Cela fait plusieurs jours que je me pose la question: "et si je faisais un billet sur le "l'affaire Marie" qui enflamme la blogo couture en ce moment?" Plusieurs versions de ce billet ont déjà pris forme dans ma tête... pour vous dire à quel point cela me tracasse. Et puis non...  je ne ferais pas de billet sur le plagiat, le moutonnage etc... Il y a déjà suffisamment de lieux sur internet où ce sujet est débattu: chez Mathilde, Saki, ou encore sur T&N.

Je ne suis pas une bloggeuse très influente (hum...!), mais je souhaite quand même dire mon ressenti sur un point. Of course je suis contre le plagiat, la copie, le vol.... et je ne remets pas cela en question. Mais là où je suis mal à l'aise, en ce moment, c'est plus sur les dérives des commentaires autour de cette histoire. J'y vois beaucoup de jalousie, méchanceté (attaques personnelles et anonymes sur les clientes de Marie, notamment) et mauvaise foie... qui polluent un peu cette belle communauté de couturières. J'avais eu le même sentiment lors de l'article sur le "moutonnage" de T&N.

J'aimerais pouvoir m'acheter les derniers tissus à la mode, j'aimerais coudre les dernières pièces à la mode, j'aimerais être sollicitée pour tester des patrons... Mais il faut se rendre à l'évidence: ce n'est pas possible (je n'ai pas le budget, je n'est pas le temps, ni l'envie de ne faire QUE coudre, je n'ai pas les compétences...) et est ce que je jalouse les autres? Non! A chacun sa façon de voir les choses et à chacun son niveau de moutonnage! Et oui, je moutonne, car cela me permet de faire un peu plus partie de cette communauté.

Bref, je ne voulais pas parler de l'affaire Marie, mais cela a été l'occasion de blablater un peu plus sur mon sentiment sur la blogo-couture qui est et restera indispensable à mon épanouissement dans la couture (pfff j'ai l'impression de préparer un point avec mon chef!).




Mais cela a été aussi l'opportunité idéale pour mettre en évidence le cadeau "hand made" que j'ai eu à Noël : "la Tricoteuse". L'affiche est un cadeau de l'Homme, trouvée dans une petite boutique de Sarlat, lors d'un de nos weekend en amoureux. Pour l'encadrement, c'est Maman, avec un coup de main de Papa... Je trouve que cela illustre assez bien ce petit billet sur le moutonnage.

Allez, stop à la philosophie, et à samedi ...

1 commentaire:

  1. Moi, j attendais ton point de vue sur cette "affaire" et finalement je préfère admirer le tableau plutôt que de prendre partie à la jalousie, la méchanceté et l hypocrisie des commentaires qu' on peut lire sur le net en général...

    RépondreSupprimer