Pages

lundi 24 octobre 2011

Un autre match



Pendant que les bleus luttaient avec courage face à la Nouvelle Zélande, je menais un combat tout aussi important contre un écheveau de Malabrigo Lace, couleur qui pourrait être appelée "All Blacks".

Après avoir lu cette petite romance, j'ai décidé de regarder tranquillement le match de rugby, en faisant mes petites pelotes de laine pour mes tricots futurs. Je sors donc Bobette de son carton, j'installe les 10 écheveaux devant moi, je bois une gorgée de mon café au lait. Je commence donc avec une pelote d'Alpaga de chez Plassard. Je coince le fil, et je tourne, je tourne.... En quelques minutes, ma pelote est terminée, toute belle! Pas besoin de dévidoir... Le top!!

Grosse confiance en moi, j'attaque donc, la Malabrigo. Je prends l'écheveau, coupe le fil qui tient l'étiquette, tire sur la fameuse étiquette... rien ne bouge. Normal, j'ai pas coupé le bon fils. Ca commence mal. Mais je reste sereine, et fais la même chose que pour la 1ére pelote... 

Sauf que, CATASTROPHE, au bout de 30 secondes, je me retrouve avec une masse sombre, tirant sur le violet, sur les genoux.... Je vous passe les détails, mais au bout de 4 heures (autant vous dire que je n'ai presque rien vu du match), j'ai déclaré forfait. 
Pour tenter de ne pas gâcher cette belle laine, j'ai attaqué truc au crochet (je me dis que c'est la seule façon de récupérer cette horreur!).

PaPa Noël, si jamais tu es un PaPa Noël geek et que tu lis ce post, je pense qu'un DéDé serait très bien accueilli par Bobette. 
Donc en attendant Noël, mes autres écheveaux vont rester dans mon placard, je ne prends plus de risque!

2 commentaires:

  1. bah fait les à la mains....c ULTRA LONG mais efficace et sans risque....

    RépondreSupprimer
  2. Je t'avoue que je n'ose pas attaquer les autres. Il faut que je trouve un systeme pour tenir l'echeveau sans que tout se mélange. Aprés, le bobinoir, c'est super pratique!

    RépondreSupprimer